Appel aux conseils locaux F.C.P.E…

fcpe.gif 

 Le 12, un mouvement de protestation important se dessine sur la réforme des retraites.Il semble se confirmer que des mouvements se dessinent dans les lycées y compris parmi les élèves (notamment les terminales et BTS).  Il est clair que nous n’avons pas à appeler à la mobilisation sur ce thème ni à aller à l’encontre d’un mouvement qui est en cours. Néanmoins, il est clair aussi que les jeunes ont le droit de s’associer au mouvement qui se met en place. Il s’agit après tout de leur avenir. 

Néanmoins, il est clair aussi que les jeunes ont le droit de s’associer au mouvement qui se met en place. Il s’agit après tout de leur avenir. Dans ces conditions, nous pensons qu’il serait opportun qu’il n’y ait pas d’entrave ni de pression sur une liberté que peuvent avoir ces jeunes de participer aux manifestations.

C’est pourquoi nous proposons que nous passions le message à nos conseils locaux : de veiller à ce que durant le mouvement annoncé dans les lycées, les professeurs ne fassent aucune évaluation qui mettrait les élèves absents (pour cause de manifestation) en situation d’avoir des « 0 » non justifiés parce qu’ils n’ont pas fait d’épreuve ce jour là

  De dire aux parents que si leur enfant est absent pour ce motif aucune sanction ne devrait survenir de la part de l’établissement, et qu’ils réagissent s’il le fallait.

Nous proposons aussi de demander aux organisations syndicales de transmettre aux professeurs la demande de ne pas organiser d’évaluations les jours de grève.

F.C.P.E Nord 

Reportage de l’ AFP ( agence française de presse) sur les éléctions de parents d’ élèves

Les parents d’élèves appelés à voter massivement les 15 et 16 octobre

PARIS — Une campagne pour inciter les parents d’élèves à voter massivement les 15 et 16 octobre, pour élire leurs représentants dans les écoles, collèges et lycées, va être organisée la semaine prochaine, ce qui n’avait plus été fait depuis dix ans.

Réclamée de longue date par les principales fédérations de parents, la FCPE (gauche) et la Peep, cette campagne va être organisée par le ministère de l’Education nationale, une première depuis 2000 et l’époque de Jack Lang.

« Il s’agit d’inciter les parents à participer au vote et d’expliquer à l’ensemble des parents d’élèves leur rôle et leur place dans le système éducatif », a déclaré jeudi, lors d’une conférence de presse de présentation, le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel.

« Votre rôle de parent ne s’arrête pas devant cette porte »: un encart avec photographie représentant une mère amenant sa fille au collège et portant ce message sera publié les 13 et 14 octobre dans 66 titres de la presse quotidienne nationale et régionale. Des spots radios seront diffusés du 12 au 15 octobre.

Ces élections consistent à élire les représentants des parents aux conseils des écoles et aux conseils d’administration des collèges et lycées. Au niveau national, les résultats donnent une idée du rapport de force entre fédérations.

Cette année scolaire, les fédérations de parents vont notamment être amenées à prendre leur part dans le débat lancé sur les rythmes scolaires (nombre d’heures par jour et durée de la pause du midi, nombre de jours par semaine, calendrier scolaire et durée des congés).

« Cette élection concerne 20 millions de personnes. Et c’est la seule élection de 20 millions de personnes pour laquelle le Centre d’information civique ne dit rien », a commenté Jean-Jacques Hazan, le président de la FCPE, première fédération de parents.

Dans les conseils, les parents sont amenés à débattre du règlement intérieur, des horaires, des sanctions disciplinaires, de la restauration scolaire voire des questions pédagogiques, a-t-il souligné.

Il s’agit d’une élection « hyperdémocratique, tous les parents peuvent voter, y compris par courrier », a fait valoir Philippe Vrand, le président de la Peep.

Chacun des deux parents est en effet électeur, quelles que soient sa nationalité et sa situation matrimoniale, sauf dans le cas où il s’est vu retirer l’autorité parentale.

Chaque électeur ne dispose que d’une voix quel que soit le nombre d’enfants inscrits dans le même établissement. Mais les parents peuvent être simultanément candidats dans chaque établissement où l’un de leurs enfants est scolarisé.

L’an dernier, la FCPE était sortie à nouveau largement en tête des élections, obtenant 18,9% des sièges en primaire et 50,7% en collèges et lycées, la Peep recueillant respectivement 3,1% et 11,5% des sièges.

Traditionnellement, dans les écoles ce sont les listes non constituées en association qui emportent le plus grand nombre de sièges (56,5% l’an dernier).

Et traditionnellement aussi, le taux de participation est assez bas – il a été en 2009 de 43,6% en primaire et 25,4% dans le secondaire -: Luc Chatel espère que la campagne 2010 aura pour effet d’augmenter la participation.

A partir de l’an prochain, le vote sera électronique, a-t-il précisé.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés. Plus »

Campagne d’ information nationale sur les éléctions de parents d’ elèves

« Depuis 10 ans, la FCPE réclame et vient d’obtenir que soit organisée et financée une campagne médiatique d’information et d’incitation au vote des parents. Bien sûr, la fédération continuera à demander que cette impulsion soit relayée dans les académies. Nous serons vigilants sur tout dysfonctionnement qui pourrait être constaté sur le terrain. Nous demanderons à ce qu’il y ait une publication des résultats avant la fin du mois d’octobre 2010.

Cette campagne aura lieu du 11 au 15 octobre à la radio et dans la presse quotidienne régionale et nationale. Elle devrait avoir pour effet un meilleur taux de participation aux élections et donc une meilleure représentativité de la FCPE au sein des établissements. »

Extrait du dossier de presse:

La campagne de promotion des élections

des représentants de parents d’élèves

Les élections des représentants de parents d’élèves aux conseils d’école et aux conseils

d’administration pour l’année scolaire 2010-2011 se dérouleront le vendredi 15 ou

le samedi 16 octobre 2010.

A cette occasion, Luc Chatel, ministre de l’Education nationale et porte-parole du

Gouvernement, a souhaité, aux côtés de Jean-Jacques Hazan, président de la Fédération

des Conseils de Parents d’Elèves (FCPE), Philippe Vrand, président de l’association des

Parents d’Elèves de l’Enseignement Public (PEEP) et Béatrice Chesnel, présidente de

l’Union Nationale des Associations Autonomes des Parents d’Elèves (UNAAPE), renforcer le

dialogue entre l’Ecole et les parents en lançant une campagne de promotion des

représentants de parents d’élèves du 11 au 16 octobre 2010.

La campagne de communication comporte deux volets :

1/ Une campagne presse dans la Presse Quotidienne Régionale, la Presse

Quotidienne Gratuite (20 minutes, Métro) et la Presse Quotidienne Nationale (Le Figaro,

Le Monde, Libération)

2/ Une campagne radio avec la diffusion d’un spot de 30 secondes sur les grandes

stations nationales et régionales : Europe 1, Virgin, RFM, Fun Radio, NRJ, RMC,

Skyrock, France Inter et les Indépendantes.

L’information sera relayée sur le site www.education.gouv.fr ainsi que sur les sites

académiques.

Luc Chatel veut encourager les parents à participer à la vie de l’établissement et à assurer

pleinement leur rôle dans la communauté éducative.

1...34567...16

The shih-tzu |
noelbahiaplume |
MUSIC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jraphael
| shanti
| marilouchocolate